Portail documentaire

Le portail documentaire référence l’ensemble des collections du centre de documentation et en propose une partie à la consultation. Vous avez ainsi accès en ligne 250 heures d’enregistrements sonores, une centaine de photographies et des transcriptions de contes.

 
Depuis la page d’accueil, vous pouvez accéder à une recherche simple s’apparentant à un moteur de recherche Internet. Elle présente aussi les dernières acquisitions (livres et CD) du centre de documentation et propose des « Focus » sur des thématiques que les documentalistes souhaitent mettre en avant en fonction de l’actualité ou des actions du centre de documentation.
Vous pouvez aussi accéder dans la colonne de gauche à une exposition virtuelle sur les instruments de musique de l’exposition temporaire du COMDT, Musique en herbe, lutherie végétale populaire et rites sonores en pays d’Oc. L’exposition virtuelle regroupe des textes de présentation des instruments avec photo et illustration sonore, une sélection bibliographique et d’enregistrements sonores de collectages.
Grâce à un identifiant délivré par les documentalistes, vous pourrez effectuer des réservations de documents en ligne, enregistrer vos sélections de documents via le système des paniers.

 Connectez-vous ici !


Une aide à la recherche est proposée sur la page d’accueil du catalogue.N’hésitez pas à nous contacter si besoin (05 34 51 18 76, documentation@comdt.org)

Le centre de documentation poursuit la mise en ligne des archives sonores dont il est dépositaire. Il vient d’achever la mise en ligne de la quasi-totalité de la collecte sonore effectuée par Maurice Roux. Nous vous invitons donc à la découvrir ou la re-découvrir au travers des sélections accessibles sur le portail documentaire.

Maurice Roux a déposé au COMDT 124 heures d’enregistrements sonores en 2001. La majeure partie de ses enregistrements (95h) portent sur le Savès (aire culturelle se situant au Nord-Ouest de la Haute-Garonne et au Sud-Est du Gers). La collecte qu’il y a effectuée entre 1970 et 1982 apporte un témoignage essentiel sur l’ethnographie, le chant, la musique, la danse et la littérature orale de ce territoire. Son profond intérêt pour la langue gasconne et le monde rural ainsi que son métier d’inséminateur l’ont amené à rencontrer de nombreux témoins de la société rurale du premier quart du XXème siècle. Ils ont ainsi pu transmettre leur mémoire de la vie économique (métayage, artisanat, commerces et services) et sociale (pratiques festives notamment) de cette époque. Il a également largement contribué à faire connaître des interprètes marquants tels que l’accordéoniste et chanteuse Léa Saint-Pé ou la chanteuse Marie Archidec et a été un acteur incontournable du renouveau des musiques et danses traditionnelles à Samatan (32).